Les dettes sont remboursées : et après?

Les dettes sont remboursées : et après?

Vous avez fait les étapes 1 et 2 : vous avez 1000 $ de côté en fond d’urgence et vos dettes sont remboursées. On arrête là? Non!
Si cela s’arrêtait là, on retomberait très vite dans la spirale infernale de la consommation et de l’endettement. Ce qu’il faut maintenant, c’est travailler pour que cela n’arrive plus. Vous voulez atteindre la santé financière.

Étape 3 : finir le fond d'urgence

Un fond d’urgence complet VRAIMENT utile à long terme devrait contenir davantage que 1000 $. Ce montant était celui que vous deviez avoir tout au long de votre remboursement de dette, votre roue de secours. Mais vous savez, comme moi, que l’on ne part pas en road-trip avec une roue de secours. Maintenant, il va vous falloir de bons pneus qui vous garderont en sécurité.

Un fond d’urgence digne de ce nom devrait représenter environ trois à six mois de dépenses personnelles.

Imaginez que vous perdez votre emploi demain matin ou que vous tombez malade. Trois à six mois d’économies, c’est la moindre des choses pour vous permettre de trouver un moyen de remédier à la situation à plus long terme.

Imaginons que vous gagnez 1500 $ par mois. Si vous avez mis six mois de revenus de côté, vous avez 9000 $.

Si vous perdez votre emploi ou tombez malade, ce sera moins stressant. Ça le sera quand même, mais moins.

Et comme vous aurez déjà remboursé vos dettes, vous n’aurez que vos dépenses quotidiennes à vous occuper et vous pourrez vous concentrer sur votre recherche d’emploi ou votre santé.

Si vous ne prévoyez pas ces économies, qu’arrivera-t-il? Vous ferez comme plus de 50 % des gens et vous utiliserez vos cartes de crédit pour vous en sortir. Et vous tomberez encore dans la spirale de l’endettement.

Par contre, il doit être clair pour vous, et nous l’avons déjà mentionné, que ce fond ne devra servir QUE pour les VRAIES urgences. Décider d’utiliser cet argent pour acheter un meuble, refaire la cuisine ou se payer des vacances (même si vous êtes très fatigué) n’est pas une option. Payez-vous ces choses seulement si vous en avez les moyens. Le fond d’urgence doit servir en cas de perte d’emploi, de problèmes de santé ou de perte matérielle importante uniquement.

Ce montant ne doit pas non plus vous servir à faire des investissements, même si quelqu’un vous parle d’un projet vraiment avantageux. Il se peut que cela soit possible. Mais si vous l’investissez, vous n’aurez plus cet argent accessible concrètement en liquide quand vous en aurez besoin. Vous ferez des investissements avec un autre budget, pas celui-ci. Jamais.

Combien?

On vient de parler de trois à six mois d’économies. Qu’est-ce qui est le mieux? Trois, quatre, cinq mois? En fait, la réponse dépend vraiment de votre situation.

Elle ne sera pas la même si vous avez un poste permanent au gouvernement ou si vous êtes à votre compte ou encore si vous savez qu’un membre de votre famille a une santé précaire.

En fait, si votre situation est risquée, si votre emploi est instable et si vous n’avez pas d’assurance maladie privée, vous devriez avoir plus d’argent de côté. Si vous êtes célibataire, ce n’est pas non plus comme si vous aviez une famille à charge. À vous de calculer quels sont vos besoins. Dans tous les cas, plus vous réussissez à mettre de côté, le mieux c’est. D’un autre côté, si vous êtes seul ou que vous êtes la seule source de revenu de votre foyer, prévoyez que si vous perdez votre emploi, c’est 100 % des revenus qui seront amputés.

Discutez-en en couple afin d’évaluer votre situation. Il faut que ce soit une décision commune et que ce soit clair pour vous deux que vous ne toucherez pas à cet argent sous quelque prétexte que ce soit. Avoir sa famille en sécurité financière, c’est rassurant pour tout le monde. Ça enlève du poids sur les épaules de tous et la paix de l’esprit contribue beaucoup à la santé affective d’une famille.

Maintenant, si vous n’avez pas de maison, peut-être que c’est un rêve que vous caressez. Et c’est tout à fait normal et humain de vouloir posséder sa propre maison. Cependant, voici un conseil : ne prévoyez pas d’acheter une maison dès que vous aurez fini de rembourser vos dettes.

Constituez votre fond d’urgence AVANT.

Une maison représente beaucoup de dépenses, et pas seulement à l’achat. Assurez d’abord votre santé financière avant de vous lancer dans ce projet. Vous aurez de l’argent à mettre de côté pour cela aussi, mais vous le ferez après.

Le fond d’urgence est votre priorité à cette étape-ci.

Vous n’êtes plus endetté et vous avez complété ce fond d’urgence? Voyons maintenant quels projets s’offrent à vous. Parce que, oui, il y a une vie après l’endettement!