REER ou CELI : comment s’y retrouver ?12 janvier 2016

REER ou CELI : comment s’y retrouver ?

En matière d’épargne, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. En effet, il existe tellement de produits différents sur le marché qu’il peut parfois être difficile d’effectuer le bon choix. Toutefois, tous s’entendent pour dire que le REER et le CELI constituent d’excellentes manières d’épargner et également deux des méthodes les plus populaires sur le marché. Sur quels critères se baser pour effectuer un choix éclairé ? Petit tour d’horizon de la question.

Le REER pour la retraite

Si vous désirez vous ramasser de l’argent en vue de votre retraite et économiser sur votre facture d’impôt à payer chaque année, le REER (régime enregistré d’épargne-retraite) est pour vous.  Comme son nom le dit, le REER est un compte d’argent enregistré dans lequel on dépose de l’argent en vue de le retirer à sa retraite. Les fonds qui y sont investis chaque année donnent droit à un crédit d’impôt équivalent à la somme qui y est injectée, ce qui constitue un avantage non négligeable pour un contribuable.

Fonctions du REER

Toutefois, au moment de le retirer, le REER sera calculé comme un revenu et rajouté à votre revenu de retraite. Il s’agit donc de reporter l’impôt à payer au taux d’intérêt en vigueur des années plus tard. Néanmoins, dépendant du type de compte que vous choisissez, le REER est intéressant, puisqu’il donne en plus droit à des intérêts cumulatifs. Entre laisser dormir son argent dans son compte et l’investir dans un REER, la seconde option est plus avantageuse, puisque votre argent travaille pour vous et fructifie au fil des ans.

Si le REER sert principalement à financer sa retraite et doit être converti en revenu de retraite au plus tard à 71 ans, il peut également être utilisé pour financer d’autres projets importants, tels que l’achat d’une maison, un retour aux études ou le lancement d’une entreprise. 

Compte d’épargne libre d’impôt

Le CELI, pour sa part, ne permet pas d’obtenir de crédit d’impôt, mais contrairement au compte d’épargne traditionnel, les cotisations qui y sont effectuées ne sont pas imposées au moment de retirer l’argent. C’est un compte d’épargne à l’abri de l’impôt, ce qui peut constituer une alternative avantageuse pour ceux qui désirent épargner sans avoir à payer de taxes. On peut retirer l’argent qui y est placé à tout moment.

Comme pour le REER, le CELI est assujetti à une limite d’argent maximale que l’on peut y investir chaque année.

Quant à savoir quelle est l’option d’épargne la plus profitable, cela dépend de la situation de chacun. Les deux méthodes d’investissement se valent et offrent des avantages et inconvénients. Parfois, il est préférable de combiner les méthodes d’épargner.

On conseille en général aux gens d’épargner 10 % de leur revenu dans un compte d’épargne, sauf que la plupart d’entre eux peinent à investir dans un tel type de compte, faute d’un revenu suffisant.

Sachez qu’il y a plusieurs manières d’obtenir de l’argent rapidement et ce, même si vous ne disposez pas d’un bon dossier de crédit. En tout temps, nos conseillers sont disponibles pour vous aider. Contactez-nous.

Partager cet article