Quelques trucs pour négocier le prix d’une automobile8 septembre 2016

Quelques trucs pour négocier le prix d’une automobile

Pour se procurer une voiture, il est essentiel de savoir un peu négocier. Lorsque vous vous trouvez dans le bureau du concessionnaire, la tentation de vouloir négocier le prix de la voiture sera très grande. Toutefois, il est important de savoir que tous les véhicules ne se négocient pas de la même manière. Afin d’éviter les mauvaises surprises le jour de l’achat, prenez le temps de lire ce qui suit pour mieux vous préparer, lors de vos négociations.

Quel type de véhicule désirez-vous?

Pour bien vous préparer, et avoir une meilleure position de départ, prenez le temps de bien magasiner votre véhicule. Observez attentivement :

  • La consommation de carburant
  • Les performances (rendement, fiabilité, accélération, etc.)
  • Le niveau de confort (sièges, suspension, air climatisé, direction, etc.)
  • La sécurité (tenue de route, visibilité, freinage, protection des autres passagers, etc.)
  • Les différentes versions du modèle qui vous intéresse
  • Les garanties
  • Les options
  • Le coût des pièces et de l’entretien

En arrivant renseigné, vous serez mieux préparé pour faire des comparaisons et répondre aux différentes propositions du concessionnaire. Vous serez aussi plus en mesure de prendre les bons choix et d’éviter ceux qui ne vous conviennent pas ou qui risqueraient de vous faire dépenser de l’argent inutilement.

Véhicule neuf ou d’occasion?

Dites-vous que la stratégie de négociation sera grandement influencée par deux choses : l’année du véhicule et la souplesse du concessionnaire. En effet, plus le véhicule sera récent, plus la marge de manœuvre pour faire baisser le prix sera réduite. Cela s’explique par le fait que s’il y a assez de clients prêts à payer le plein prix, le concessionnaire sera moins enclin à le baisser pour conclure la vente.

La popularité du véhicule et la date d’arrivée en magasin seront aussi deux facteurs déterminants. Le concessionnaire sera probablement plus enclin à négocier le prix d’une voiture plus facile à vendre et déjà sur place que celui d’un modèle qui n’est pas encore arrivé sur le marché et s’adressant à une clientèle plus restreinte.

Concentrez-vous sur le prix de départ demandé, non le montant mensuel

Bien qu’une forte majorité de conducteurs vont préférer la location ou le financement à l’achat d’un véhicule, il est important de garder quelques choses en tête. D’abord, le prix à négocier ne doit pas s’arrêter au paiement mensuel. Il est beaucoup plus avantageux de regarder les choses à plus long terme et de voir sur combien d’années le contrat peut être échelonné. S’il est tentant de réduire le montant mensuel en rajoutant une année au contrat de location, vous vous retrouverez en définitive à payer pendant plus longtemps, et donc, plus cher, pour le même véhicule.

Obtenez plusieurs prix

En terminant, dites-vous que les raisons qui peuvent amener un concessionnaire à modifier ses prix sont variées. Elles peuvent dépendre de ses objectifs de vente, du volume de ventes ou même de la quantité de véhicules.

Comparez les offres de différents concessionnaires pour un même modèle. Vous aurez une meilleure idée du prix que vous pourrez obtenir. Une fois que vous serez prêt, appelez les différents concessionnaires en leur mentionnant le meilleur prix que vous avez reçu et demandez-leur s’ils peuvent vous offrir mieux.

Partager cet article