Pouvez-vous obtenir un prêt sans emploi ?2 avril 2019

Pouvez-vous obtenir un prêt sans emploi ?

Vous avez perdu votre emploi récemment ! Joindre les deux bouts se révèle donc pour vous un véritable défi. À l’heure actuelle, vous pensez probablement qu’un prêt vous accommoderait vraiment. Toutefois, pouvez-vous obtenir un prêt sans emploi ? Quels risques cela représente-t-il ? Finalement, quelle solution devriez-vous choisir ?

Vos options

Vous trouverez difficile d’obtenir un prêt si vous ne possédez ni emploi ni revenu. Aucune institution financière ne vous prêtera et vos options sont très limitées.

Si vous devez absolument emprunter, votre meilleure option à ce stade consistera à vous adresser à des amis proches ou à votre famille pour obtenir le prêt. Sensibilisés à votre situation, ceux-ci se révèleront plus compréhensifs, plus compatissants et plus disposés à aider que les institutions financières. Expliquez-leur votre situation et décrivez-leur précisément les raisons pour lesquelles vous avez besoin d’un prêt. Convenez d’un plan de remboursement et mettez tout par écrit.

Certaines institutions financières accepteront peut-être de vous prêter si vous trouvez un cosignataire. Encore une fois, vous devrez vous tourner vers des membres de votre famille ou des amis proches pour trouver une personne disposée à cosigner votre prêt. Celle-ci devra posséder un bon crédit et une source stable de revenu.

Les risques

Quel que soit le moyen qui vous a permis d’emprunter, le risque demeure important parce qu’au chômage, vous recevez peu ou pas de salaires.

Si vous empruntez une certaine somme à un ami ou à un membre de votre famille, vos moyens financiers vous permettront-ils d’honorer vos paiements ? Si cette personne accepte de vous prêter, des liens amicaux importants existent certainement entre vous. Quelle valeur accordez-vous à cette relation ? À moins que vous n’ayez conclu une entente qui spécifie que vous paierez seulement lorsque vous aurez trouvé un nouvel emploi, éviter cette solution à tout prix.

Vous devez aussi savoir qu’un ami ou un membre de votre famille, qui accepte de cosigner un prêt avec vous, se trouve responsable en cas de non-paiement. Ils devront effectuer les paiements à votre place et leur crédit ainsi que le vôtre en souffriront. Si vous savez cela, reconsidérez votre décision avant de demander à quelqu’un de cosigner un prêt avec vous.

Les solutions pratiques

Quand vous perdez un emploi, cherchez-en un autre immédiatement. Consultez les différents sites d’emploi et envoyez votre CV à tous ceux qui en proposent. N’exigez pas trop de votre nouvel emploi ! Établissez un budget, analysez vos dépenses et supprimez tout ce que vous ne trouvez pas essentiel. Possédez-vous un fonds d’urgence ? Vous devez maintenant vous en servir. Pouvez-vous vendre certaines de vos affaires pour obtenir des fonds ? Appelez vos créanciers et expliquez votre situation. Essayez de trouver une entente avec eux.

Quand vous aurez trouvé un emploi, voyez si vous pouvez emprunter. Les prêts en ligne vous conviendront parfaitement, surtout si vous possédez un mauvais crédit. Ces prêteurs facturent des taux d’intérêt élevés, mais ils vérifient simplement si vous recevez un salaire stable sans consulter votre dossier de crédit.

Même un crédit médiocre vous permettra d’obtenir un prêt garanti, car les actifs tels que votre voiture ou votre maison serviront d’assurance en cas de non-paiements.

Une fois que la situation sera redevenue normale et que vous aurez rétabli votre crédit, vous pourrez obtenir des prêts bancaires classiques qui vous offriront de meilleurs taux d’intérêt.

Planifiez !

Le meilleur moyen : planifiez ! Lorsque les choses vont bien, construisez un fonds d’urgence avec quelques mois de salaire à l’avance. Si un imprévu se produit telle une perte d’emploi, vous pourrez couvrir vos dépenses jusqu’à ce que vous trouviez un autre emploi.
 

Partager cet article