Mauvais crédit : comment remonter la pente ?7 juillet 2015

Mauvais crédit : comment remonter la pente ?

Avoir un mauvais crédit est une situation à éviter à tout prix, puisque cela peut vous empêcher d’avoir accès à du financement quand viendra le moment de réaliser de grands projets de vie, tels que l’achat d’une maison ou encore le lancement d’une entreprise.

Toutefois, dans les faits, il arrive que pour toutes sortes de raisons, une personne se retrouve avec un mauvais dossier de crédit. Heureusement, il est possible de rétablir sa crédibilité auprès des créanciers en se servant d’astuces simples. Voici quelques conseils pour vous aider à remonter la pente.

Rembourser sa dette avant le temps

Puisqu’un mauvais dossier de crédit est le résultat de paiements effectués en retard ou encore de défaut de paiement, le but ici est de démontrer que vous êtes non seulement capable de payer votre dette, mais de le faire avant la date d’échéance mentionnée au relevé.

En effet, le fait de payer à l’avance votre solde contribuera à redorer votre réputation aux yeux des créanciers. Pour cela, effectuez plusieurs petits achats avec votre carte de crédit et remboursez-les avant la date indiquée. Répétez le manège plusieurs fois en vous assurant de ne pas rater un seul paiement.

Procurez-vous une carte de crédit garantie

Les banques refusent de vous octroyer une carte de crédit à cause de vos mauvais antécédents en matière de crédit? Pas de panique et optez pour une carte de crédit garantie. Pour y avoir accès, vous devrez remettre au créancier un dépôt, soit un montant équivalent à la limite de crédit qui est rattachée à la carte, par exemple 500$, en guise de garantie que vous serez en mesure de payer.

Par la suite, vous pourrez commencer à utiliser la carte et à effectuer des achats. Idéalement, effectuez les paiements avant la date d’échéance inscrite à votre dossier. Une fois que vous aurez démontré votre capacité à respecter vos échéanciers de paiement, vous pourrez demander à ce que votre dépôt vous soit retourné, et éventuellement, redemander des cartes de crédit qui n’exigent pas de dépôt de garantie aux institutions financières.

Ne multipliez pas les demandes de cartes de crédit

Il est préférable d’avoir une seule carte avec laquelle vous effectuez de gros achats que d’en avoir dix avec lesquelles vous effectuez de petites acquisitions.

En effet, le nombre de cartes de crédit actives dans le dossier d’une personne peut contribuer à lui donner une mauvaise réputation auprès des créanciers : limitez-vous donc à une seule carte pour éviter les problèmes.

Limitez l’usage du crédit que l’on vous alloue

De plus, n’utilisez pas tout le crédit que l’on vous octroie. Il est conseillé de limiter l’usage de son crédit à entre 20 % et 35 % de la limite permise. Trop utiliser son crédit est un signe d’endettement ou de difficultés financières et peut être interprété comme un signal d’alarme par les institutions financières qui refuseront de vous prêter de l’argent, n’étant pas certaines que vous aurez les moyens de rembourser votre prêt dans les délais prévus.

Partager cet article