Les CELI, pour bâtir votre avenir sur du solide23 août 2016

Les CELI, pour bâtir votre avenir sur du solide

Il n’est pas toujours évident de mettre de l’argent de côté. Les salaires ne sont pas toujours à la hauteur de nos désirs, ce qui nous force parfois à faire des choix plus difficiles ou à reporter à plus tard des projets plus ambitieux. Toutefois, il existe une solution pour faire fructifier vos avoirs rapidement, et ce, à l’abri de l’impôt. Comment s’appelle cette solution? Le CELI!

Qu’est-ce qu’un CELI?

Un compte d’épargne libre d’imposition (CELI) est un type de régime d’épargne enregistré permettant de gagner des revenus générés par des placements (intérêts, dividendes, gains en capital, etc.) qui resteront à l’abri de l’impôt. Il est, en quelque sorte, un complément aux autres types de régimes enregistrés tels que les REER et les REEE. Puisque les retraits effectués dans un CELI ne sont pas imposables, ce type de compte peut donc être très pratique pour mettre de l’argent de côté en vue de faire des projets à court, moyen ou long terme.

Les principales caractéristiques d’un CELI

Toute personne âgée de 18 ans ou plus est admissible au CELI. Le montant maximal de la cotisation était de 5000 $ jusqu’en 2012 et il a été élevé, en 2013, à 5500 $. Les placements admissibles pour les CELI sont généralement les mêmes que ceux des REER, avec le principal avantage que ses retraits ne sont pas imposables.

En cas de retrait, vous pouvez créer de nouveaux droits de cotisation pour l’année suivante. Si vous n’avez pas cotisé pendant une année, votre droit de cotisation inutilisé sera reporté à l’année suivante. Puisqu’il n’y a pas de limite d’âge pour obtenir un régime de type CELI, vous pouvez commencer à cotiser à tout moment.

Est-ce que le CELI est fait pour vous?

Les CELI peuvent profiter à beaucoup de gens, notamment :

  • Aux personnes à faible revenu : vos prestations calculées en fonction de votre revenu ne seront pas touchées par les retraits effectués dans votre CELI. Vous pourrez donc continuer à jouir de vos prestations tout en profitant des avantages d’un régime enregistré.
  • Aux personnes à revenu élevé : si vous possédez des REER ou des REEE et que vous avez déjà cotisé le montant maximal pour ces régimes, le CELI peuvent vous permettre d’épargner davantage.
  • Aux personnes âgées : puisque l’âge maximal pour cotiser à ses REER est de 71 ans, le CELI peut vous permettre d’obtenir un revenu supplémentaire pendant votre retraite ou un nouveau régime d’épargne pour remplacer vos REER.
  • Aux adultes d’âge moyen : les sommes d’argent à l’abri de l’impôt peuvent vous permettre de créer un fonds d’urgence contre les imprévus majeurs, les rénovations, ou même pour accroître vos économies en vue des études de vos enfants.
  • Aux jeunes adultes : avec la fin des études et l’arrivée sur le marché du travail, ce type de régime constitue un excellent moyen d’épargner vos économies en vue d’acheter une première maison, une voiture, ou de préparer un autre projet dispendieux (mariage, voyage, etc.).

Pour plus d’information sur les CELI et pour connaître quel type de régime serait le plus adapté à votre situation financière, communiquez dès aujourd’hui avec votre conseiller financier. Rappelez-vous : il n’est jamais trop tard pour se préparer un meilleur avenir.

Partager cet article