Huit réponses aux questions financières les plus demandées16 décembre 2020

Huit réponses aux questions financières les plus demandées

Le monde des finances peut sembler compliqué lorsqu’on n’y connaît rien, et il peut être parfois gênant de poser des questions. Dans cet article, nous vous apportons les réponses à 8 des questions financières les plus demandées.

1- Qu’est-ce qu’un budget réaliste ?

Il existe différents types de budgets, et c’est à vous de les tester pour trouver celui qui est le mieux adapté à votre style de vie et votre situation.

  • 50-30-20. Ce type de budget divise votre revenu en trois.
    • 50 % pour les besoins : loyer, services, transport, épicerie et paiements minimums de vos dettes.
    • 30 % pour les désirs : toute dépense non essentielle comme les restaurants, l’abonnement au gym et autre.
    • 20 % pour les économies et repayer les dettes : effectuer des paiements plus élevés que le paiement minimum pour repayer vos dettes et mettre de l’argent de côté dans un compte d’épargne.
  • 5 catégories. Ce type de budget divise votre revenu en cinq parts.
    • 35 % pour le loyer
    • 25 % pour l’épicerie, les services et vos désirs
    • 15 % pour le transport
    • 15 % pour le remboursement des dettes
    • 10 % pour les économies
  • Budget renversé. Ce type de budget n’utilise pas de pourcentages, mais utilise plutôt un ordre de priorité.
    • Mettez de côté l’argent pour votre épargne, votre fonds d’urgence et votre fonds de retraite.
    • Payez les dépenses fixes comme le loyer, les services et la voiture.
    • Payez vos autres besoins essentiels, mais variables, comme l’essence et l’épicerie.
    • L’argent qu’il vous reste est votre argent de poche.
  • Budget par enveloppe. Ce type de budget est idéal pour les gens qui éprouvent de la difficulté à contrôler leurs dépenses. Voir physiquement l’argent vous filer entre les doigts est une bonne motivation à arrêter de dépenser. Il est simple à faire et simple à utiliser.
    • Utilisez une enveloppe pour chaque catégorie de dépenses : loyer, épicerie, électricité, essence, divertissements, etc.
    • Chaque jour de paie, sortez l’argent de votre compte et distribuez-le dans chacune des enveloppes, selon ce qui est nécessaire pour payer le compte.
    • Lorsqu’une enveloppe est vide, vous devez arrêter de dépenser pour cette catégorie.

2- Combien dépenser sur les divertissements ?

Cette réponse varie selon votre mode de vie et votre revenu. L’important à vous rappeler est de ne pas prioriser les divertissements au détriment de vos besoins essentiels. Une fois vos paiements faits et vos économies mises de côté, vous pouvez utiliser le superflu comme bon vous semble.

3- Quand devrais-je emprunter ?

Un prêt est un engagement et n’est pas à prendre à la légère. Idéalement, vous devriez emprunter en cas d’urgence, ou lorsqu’un achat nécessaire est trop dispendieux pour que vous puissiez économiser le montant total. Par exemple, vous pourriez emprunter pour :

  • Une maison
  • Une voiture
  • Une réparation de voiture
  • Démarrer une entreprise

Lorsque possible, prévoyez le coup et économisez les fonds nécessaires pour éviter d’emprunter. Lorsque des situations d’urgence se présentent, comme un bris de voiture, si vous n’avez pas de fonds d’urgence ni de bon crédit, pensez à faire un prêt en ligne pour vous dépanner.

4- Jusqu’où puis-je m’endetter ?

Il y a deux types de dettes à considérer.

  • La dette à la consommation : l’argent dû pour tout ce qui n’est pas l’hypothèque. Ce type de dette comprend les cartes de crédit, les prêts-autos et autre. Elle ne doit pas dépasser 15 à 20 % de votre revenu brut mensuel.
  • La dette totale : le total de vos dettes, incluant le prêt hypothécaire et les dettes à la consommation. Elle ne doit pas dépasser 35 à 40 % de votre revenu brut mensuel.

Utilisez cet outil pour calculer votre ratio d’endettement. Ces taux d’endettements sont les taux conseillés par les prêteurs. Dans la réalité, demandez-vous :

  • Sautez-vous certains paiements pour pouvoir en payer d’autres ?
  • Est-ce que vos cartes de crédit sont pleines ?
  • Vivez-vous de paie en paie ?
  • Êtes-vous en mesure d’effectuer seulement les paiements minimums ?

Si vous répondez oui à une ou à plusieurs de ces questions, c’est signe qu’il est temps de diminuer votre taux d’endettement.

5- Est-ce dramatique si je ne paie pas ma carte de crédit chaque mois ?

Oui, c’est dramatique et voici pourquoi :

  • Ne pas effectuer votre paiement minimum influe négativement sur votre cote de crédit.
  • Vous avez besoin d’une bonne cote de crédit pour :
    • Avoir un prêt
    • Louer un logement
    • Louer ou acheter une voiture
    • Avoir un bon taux d’intérêt, et beaucoup plus

Assurez-vous d’effectuer au moins le paiement minimum chaque mois, puis ajustez votre budget pour en payer un peu plus. Idéalement, n’utilisez pas plus de 30 % de votre limite de crédit. Voici quelques astuces pour effectuer vos paiements à temps chaque mois.

6- Combien devrais-je avoir dans mon fonds d’urgence ?

Un fonds d’urgence devrait couvrir un minimum de 3 mois de dépenses, idéalement 6 mois. Si vous n’avez pas ce montant mis de côté, ne soyez pas stressé. Travaillez dans ce but et mettez-en un peu de côté chaque jour de paie.

Bien que chacun devrait avoir un fonds d’urgence, il est plus important pour certains d’en avoir un que d’autres. Une personne seule et débrouillarde sera plus en mesure de se retourner sur un dix cents en cas d’imprévu qu’un père de famille avec une hypothèque à payer.

7- Combien dois-je économiser pour une mise de fonds ?

Lorsque vous empruntez pour une maison, la mise de fonds varie entre 5 % et 20 % du prix d’achat.

  • Pour une maison au prix d’achat de 500 000 $ ou moins, la mise de fonds minimum est de 5 % du prix d’achat.
  • Pour une maison au prix d’achat entre 500 000 $ et 999 999 $, la mise de fonds minimum est de 5 % pour la première tranche de 500 000 $ du prix d’achat, puis de 10 % du reste du prix d’achat qui dépasse la tranche de 500 000 $.
  • Pour une maison au prix d’achat d’un million ou plus, la mise de fonds minimum est de 20 % du prix d’achat.

Si votre mise de fonds est de moins de 20 %, vous devez avoir une assurance prêt hypothécaire. Vous pourriez avoir besoin de cette assurance même avec une mise de fonds de 20 % si vous avez un mauvais crédit ou si vous êtes travailleur autonome. Les primes pour cette assurance varient entre 0,60 % et 4,50 % du montant de l’hypothèque.

8- À partir de quand dois-je économiser pour la retraite ?

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à économiser pour la retraite. Plus tôt vous débutez, plus d’intérêt vous accumulez, et plus d’argent vous avez à la fin.

Faites l’effort d’en mettre de côté chaque jour de paie.

N’hésitez pas à poser des questions

Dans le monde des finances, il n’existe pas de questions stupides. Plus vous en savez, mieux équipés vous êtes pour prendre de bonnes décisions et avoir un avenir radieux.

Partager cet article