Être un bon payeur, ça rapporte!9 juin 2017

Être un bon payeur, ça rapporte!

En date de 2016, près de 72 millions de cartes de crédit étaient en circulation au Canada. Sur ce total, plus de la moitié portaient une balance toujours impayée, mois après mois. Jamais l’endettement des ménages n’a été aussi élevé de toute l’histoire du Canada. Pourquoi donc l’endettement est-il si difficile à contrôler? Voici quelques pistes de réflexion pour se sortir de l’endettement perpétuel.

La situation actuelle au Canada

L’endettement s’est particulièrement aggravé depuis les dix dernières années. La proportion de la population la plus lourdement endettée en 2016 était celle des moins de 45 ans et se concentrait surtout dans les provinces de l’Ontario, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique. Cela est étonnant, car même si ces trois provinces possèdent 81 % de l’endettement des ménages très endettés, elles ne représentent que 63 % de la population totale du Canada.

L’endettement vient surtout des ménages très endettés (qui se sont endettés davantage depuis 2006) et plus particulièrement de ceux dont la capacité d’assurer le service de leur dette les a rendus plus vulnérables au ralentissement économique de 2008-2009. Ainsi, les plus endettés sont généralement plus jeunes, avec peu de revenus ou de possessions, et possèdent un diplôme ou une formation postsecondaire.

Par où commencer?

Une étape essentielle dans le redressement d’une situation financière se trouve dans la préparation d’un budget. Le budget sera la feuille de route pour vos finances, à partir de laquelle il sera possible de déterminer la marche à suivre.

Ensuite, priorisez vos dettes en portant attention aux plus coûteuses en intérêt. Même si cela veut dire que vous pourriez traîner certaines petites dettes pendant un peu plus longtemps, l’important ici est de diminuer au maximum le montant que vous paierez en taux d’intérêt et ainsi rembourser le plus vite possible.

L’effet de l’endettement sur votre dossier de crédit

Un endettement mal géré aura des effets négatifs sur votre dossier et votre cote de crédit. Ces deux outils servent aux prêteurs pour déterminer s’ils peuvent vous accorder un prêt ou non. L’important, pour eux, est de savoir si vous serez en mesure de payer vos comptes à temps et si vous avez un bon historique.

En général, au Canada, la cote de crédit se situe entre 300 et 900. Si une cote de crédit de 600 est considérée comme bonne, une cote de 750 ou plus sera considérée comme excellente.

Une bonne cote de crédit permet d’emprunter à des taux d’intérêt moins élevés et de payer ainsi moins d’intérêt à long terme. Une mauvaise cote de crédit peut vous nuire à obtenir une carte de crédit, un bail, une hypothèque ou même conduire à des taux d’intérêt plus élevés.

D’autres solutions pour se sortir du pétrin

Si votre situation est plus particulière ou que vous éprouvez des difficultés à contrôler votre niveau d’endettement, prenez le temps de consulter un conseiller financier afin de voir quelles autres solutions s’offrent à vous. Ne vous laissez pas condamner par votre endettement. Il y a toujours un moyen de vous en sortir.

Partager cet article