De sérieuses économies sur votre épicerie10 août 2015

De sérieuses économies sur votre épicerie

Faites-vous un budget à tous les mois? Si oui, vous avez sûrement déjà déterminé le montant alloué à l’épicerie. Sinon, remédiez vite à la situation et commencez à mieux suivre vos finances dès maintenant.

Nous le savons tous, le coût des aliments ne cesse d’augmenter et il est parfois difficile de s’en tenir à un budget spécifique. Toutefois, il existe quelques trucs faciles qui vous permettront de faire plus avec moins. Qui n’aime pas les économies, de toute façon?

Les coupons rabais et les spéciaux sont les meilleurs amis de votre estomac

Les coupons rabais vous permettent d’économiser un peu à la fois à chaque fois sur une panoplie d’aliments offerts sur le marché. Ces économies prises individuellement ne sont pas très remarquables, mais au bout d’une année, elles peuvent faire une très grande différence.

Les spéciaux et les promotions vous permettent aussi de profiter des aliments de saison lorsqu’ils sont à leur meilleur. Vous pourrez non seulement économiser de l’argent mais aussi profiter d’un menu plus varié, plus riche en vitamines et nutriments, et donc meilleur pour votre santé. Surveillez de près : chaque saison, chaque mois et chaque épicerie possède ses spéciaux et ses aliments en vedette.

Mangez ce que vous achetez

La meilleure façon d’économiser est de n’acheter que la nourriture dont on a besoin. Les Canadiens jettent en moyenne plus de 600 $ de nourriture par année, ce qui représente beaucoup chaque semaine.

Le gaspillage est donc une source importante de perte d’argent en matière d’épicerie. Des trucs simples peuvent vous permettre d’enrayer ces pertes. Par exemple, un contenant de plastique rempli de morceaux de melon peut être vendu en magasin à 3 $ la portion, tandis qu’un melon entier peut vous offrir trois ou quatre portions pour le même prix. Une pièce de viande déjà désossée et assaisonnée en usine peut vous coûter plus de 8 $. Une pièce de viande avec l’os et sans les épices peut vous revenir à la moitié du prix.

L’art millénaire du restant

Votre estomac a faim, mais votre réfrigérateur et votre congélateur aussi. Ils ont été spécialement conçus afin de préserver vos restants de table. Ainsi, lorsque vous faites une recette, pensez toujours à vous en faire des portions supplémentaires pour vos repas de la semaine à suivre. Cela vous permet non seulement d’utiliser complètement la nourriture que vous achetez, mais aussi d’éviter à devoir retourner à tous les deux jours à l’épicerie pour acheter de quoi faire vos repas, et aussi à économiser beaucoup d’argent en fin de compte.

Ainsi, lorsque vous préparez une recette, disons avec un poulet, ne jetez pas les os ou les abats. Gardez-les plutôt de côté dans un plat de plastique pouvant être réfrigéré, et faites cuire ces morceaux plus tard pour vous faire un bouillon. Vous avez enlevé la pelure de vos légumes ? Avant de la jeter, faites la même chose que pour le poulet et vous aurez de quoi vous faire un bouillon de légumes aussi.

L’idée est de se servir des aliments au maximum, afin d’en tirer le plus de valeur possible.

Partager cet article