Comment se protéger contre le vol d’identité ?25 novembre 2020

Comment se protéger contre le vol d’identité ?

En 2019, le Québec a été victime de trois cas majeurs de fuite ou de vol de données personnelles chez Desjardins, Revenu Québec et Capital One. Ces incidents prouvent que personne n’est à l’abri du vol d’identité.

Dans cet article, nous verrons les tactiques utilisées par les fraudeurs et ce qu’ils recherchent, les mesures à prendre pour limiter les risques de fraude et ce que vous devez faire si vous êtes victime de vol d’identité.

Que recherchent les voleurs d’identité ?

La première étape pour se protéger contre le vol d’identité est de savoir ce que les fraudeurs recherchent.

  • Nom et prénom
  • Adresse
  • Date de naissance
  • Carte débit et crédit
  • Numéro d’assurance sociale
  • Numéro de permis de conduire
  • Numéro de passeport
  • Numéro de compte bancaire et NIP

Quelles tactiques les voleurs d’identité utilisent-ils ?

Connaître les tactiques les plus souvent utilisées par ces fraudeurs est la prochaine étape pour se protéger.

  • Fouiller dans vos poubelles pour trouver des factures, relevés bancaires ou autre document contenant vos renseignements personnels.
  • Pirater votre ordinateur ou y installer un logiciel malveillant.
  • Envoyer des courriels ou des pourriels vous demandant de fournir des renseignements personnels.
  • Voler votre portefeuille.
  • Utiliser un lecteur électronique pour enregistrer les données de vos cartes.
  • Appeler en se faisant passer pour votre banque ou votre employeur.

Comment se protéger contre le vol d’identité ?

Voici quelques gestes concrets que vous pouvez faire pour limiter le risque de vol d’identité.

  • Ne divulguez vos renseignements personnels à personne. Ne divulguez jamais vos renseignements personnels, que ce soit par téléphone, par courrier, par courriel ou sur internet, à moins que vous ayez initié le contact.
  • Gardez vos renseignements à l’abri. Ne laissez pas votre portefeuille ou sac à main sans surveillance, même dans une voiture barrée. Ne perdez pas de vue vos cartes de crédit, et apportez le strict nécessaire. À la maison, gardez vos documents sous clé.
  • Soyez prudent avec le courrier. Ramassez votre courrier chaque jour, et installez une boîte aux lettres avec verrou, si possible. Faites vos changements d’adresse rapidement et faites suivre votre courrier. Si vous partez en vacances, faites retenir le courrier ou demandez à une personne de confiance de le ramasser chaque jour.
  • Détruisez tout document. Ne jetez rien à la poubelle. Déchiquetez ou brûlez les factures, relevés bancaires, offres de cartes préapprouvées, talons de paie et autres.
  • Gardez une liste de cartes en lieu sûr. À la maison, dans un lieu sûr et sous-clé, gardez une liste de cartes de débit et de crédit, incluant les numéros de carte, les dates d’expiration et les numéros de téléphone du service à la clientèle et du service de fraude pour les avertir en cas de perte de carte.
  • Installez un antivirus. Assurez-vous d’avoir un bon antivirus sur votre ordinateur.
  • Modifiez les mots de passe régulièrement. Mémorisez vos mots de passe pour éviter de les noter, ne les donnez à personne et changez-les souvent. Utilisez des mots de passe forts, et évitez d’utiliser des mots de passe évidents comme les noms de vos enfants ou de vos animaux ou des dates importantes. Lorsque vous utilisez votre NIP, assurez-vous de le cacher d’yeux indiscrets.
  • Attention aux réseaux sociaux. Ne mettez pas trop d’information sur les réseaux sociaux. Les fraudeurs peuvent se servir de ces informations à des fins malveillantes.
  • Méfiez-vous des courriels et sites frauduleux. Des fraudeurs se font souvent passer pour une compagnie légitime, disant que votre paiement n’est pas passé, et vous priant de mettre à jour vos informations de paiement en cliquant sur un lien. Ne faites jamais cela ! Le courriel peut avoir l’air légitime, avec le logo de la compagnie en question, mais ne vous y fiez pas. N’appelez aucun numéro de téléphone mentionné dans ce courriel non plus. Allez plutôt sur le site officiel de la compagnie, et appelez leur service à la clientèle pour vérifier la légitimité du courriel reçu.
  • Soyez prudent avec les transactions en ligne. Lorsque vous faites des achats ou transactions en ligne, ne traitez qu’avec des compagnies connues et réputées. De plus, ne faites des transactions que si l’URL du site débute par HTTPS.
  • Utilisez un réseau sécurisé. Sécurisez votre réseau sans fil (Wi-Fi) avec un mot de passe, et ne faites aucune transaction lorsque vous êtes sur un réseau public.
  • Vérifiez vos relevés et votre dossier de crédit. Vérifiez constamment vos relevés bancaires et de cartes de crédit pour vous assurer que toutes les transactions qui s’y retrouvent ont bel et bien été faites par vous. Vérifiez aussi votre dossier de crédit à chaque an pour y déceler des irrégularités.

Comment déceler si vous êtes victime de vol d’identité ?

Certains signes sont indicateurs que vous pourriez être victime de fraude.

  • Vos relevés comportent des achats inhabituels.
  • Vous ne recevez plus vos relevés par la poste.
  • Des banques ou compagnies de cartes de crédit vous disent que votre demande, que vous n’avez jamais faite, a été approuvée ou refusée.
  • Un de vos créanciers vous informe qu’il a reçu une demande de crédit à votre nom, alors que vous n’en avez pas fait.
  • Une agence de recouvrement vous contacte à propos d’un compte en défaut de paiement que vous n’avez jamais ouvert.

Que faire si vous êtes victime de fraude ?

Si malgré toutes les précautions, vous devenez victime de fraude, voici ce que vous pouvez faire.

  • Signalez le vol à la police. Contactez la police pour leur signaler le vol d’identité. Assurez-vous de leur demander un numéro de plainte ou d’événement. Ce numéro vous aidera à prouver auprès des créanciers qu’un crime a été commis à votre égard et vous aidera à contester les transactions frauduleuses.
  • Communiquez avec la banque. Si vos informations bancaires ont été fraudées ou vos chèques volés, fermez le compte, et demandez un nouveau compte à votre institution financière, avec une nouvelle carte, de nouveaux mots de passe et un nouveau NIP.
  • Contactez le Centre antifraude du Canada. Composez le numéro sans frais 1-888-495-8501.
  • Avisez Postes Canada. Si vous croyez que votre courrier a été volé, contactez la Sécurité postale de Postes Canada. Il serait judicieux d’avertir aussi tout créancier qui vous envoie des relevés par la poste.
  • Signalez le vol de carte à l’émetteur. Si votre carte de crédit a été volée ou fraudée, avisez l’émetteur et demandez de nouvelles cartes.
  • Communiquez avec Services Canada. Si vous croyez que votre numéro d’assurance sociale a été utilisé, rendez-vous dans un bureau de Services Canada avec une pièce d’identité et les documents prouvant que votre NAS a été utilisé de façon frauduleuse.
  • Avisez les bureaux de crédit. TransUnion et Equifax Canada ajouteront des alertes de fraude à votre dossier de crédit.
  • Communiquez avec chaque organisme ou créancier concerné. Selon le type d’information qui a été volé, il vous faudra communiquer avec l’organisme ou le créancier concerné. Le site du Centre antifraude du Canada vous donne plus d’information sur les organismes à contacter.

Soyez vigilants en tout temps

La vigilance peut vous éviter bien des soucis. Si, malgré tout, vous avez été victime de fraude et avez besoin d’un coup de main sur le plan financier en attendant que le tout se règle, vous pouvez compter sur Prêt Argent Rapide. Avec Prêt Argent Rapide, vos renseignements sont en sécurité, car nous utilisons les mêmes normes élevées que les banques, et notre système de prêt en ligne est 100 % sécuritaire.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou pour plus de renseignements.

Partager cet article