Comment payer ses frais dentaires et 5 astuces pour garder ses dents en santé12 novembre 2020

Comment payer ses frais dentaires et 5 astuces pour garder ses dents en santé

Nos dents sont une des premières choses que les gens remarquent. Lorsque nous parlons, sourions, rions, nos dents sont au rendez-vous.

Une bonne hygiène buccale est essentielle pour des dents en santé, et un suivi régulier chez le dentiste aide à prévenir des troubles plus graves.

Quelles astuces suivre pour une bonne hygiène buccale, et comment payer les frais dentaires lorsque vous êtes sur un budget serré ? Nous avons les réponses à ces questions.

Comment payer les frais dentaires ?

Ne nous le cachons pas, les frais dentaires peuvent être dispendieux. Plusieurs évitent d’aller chez le dentiste, car ils n’en ont pas les moyens. Malheureusement, cela peut causer des problèmes dentaires plus graves, qui coûtent, au bout du compte, encore plus cher. Il est recommandé de voir le dentiste au moins une fois l’an. Quelles options s’offrent à vous pour payer les frais dentaires ? En voici quelques-unes.

  • Assurances. Avez-vous un régime d’assurances collectives à votre emploi ? Renseignez-vous à savoir si les frais dentaires sont couverts par celui-ci. Si un traitement particulier est nécessaire, vous ou votre dentiste devez communiquer avec votre assureur avant l’intervention pour savoir si celle-ci est couverte par votre régime. Dans la plupart des cas, l’assureur ne couvre pas la totalité des frais. Une franchise est payable par l’assuré, et un montant maximal couvert par année est habituellement stipulé au contrat.
     
  • Soins couverts par la RAMQ. En milieu hospitalier, certains services de chirurgies buccales sont couverts pour tous. Les enfants de moins de 10 ans reçoivent certains services gratuitement, en clinique dentaire ou en milieu hospitalier. Si vous êtes prestataire d’une aide financière de dernier recours, vous et les personnes à votre charge avez aussi droit à certains services dentaires gratuitement, que ce soit en clinique dentaire ou en milieu hospitalier. Pour voir la liste détaillée des services couverts par la RAMQ, consultez leur site web.
     
  • Financement chez le dentiste. Certaines cliniques dentaires offrent des programmes de financement, avec les paiements étalés sur 1 an ou plus. Renseignez-vous auprès de votre clinique dentaire pour voir s’ils offrent des plans de financement.
     
  • Autre financement. S’il n’y a pas de programme de financement chez votre dentiste, ou si leur plan n’est pas adapté à votre situation, vous pouvez trouver du financement ailleurs. Renseignez-vous auprès de votre institution financière s’il y a un prêt personnel ou une marge de crédit qui serait avantageux pour vous. Si vous éprouvez de la difficulté à obtenir un prêt dû à un mauvais crédit, un prêt en ligne peut être une solution. Contactez Prêt Argent Rapide pour plus d’informations.
     
  • Crédit d’impôt. Les frais dentaires non remboursés par un assureur peuvent être admissibles pour un crédit d’impôt. Ils sont admissibles à titre de frais médicaux. Au provincial (au Québec), vous pouvez demander un crédit d’impôt non remboursable si vous avez payé des frais médicaux qui dépassent 3 % de votre revenu familial net. Au fédéral, vous pouvez réclamer un crédit d’impôt pour les frais excédants le moins élevé de 3 % de votre revenu net, ou 2050 $ environ (montant variable chaque année). Dans ce cas-ci, il est avantageux que le conjoint ayant le revenu net le plus bas réclame les frais médicaux.
     
  • L’inclure au budget. Une autre façon de vous assurer de toujours être en mesure de payer vos frais dentaires est de l’inclure au budget. Évaluez combien vous coûtent vos frais dentaires par an, et divisez ce montant par semaine. Chaque jour de paie, mettez ce montant de côté dans un compte d’épargne. Créez dans le même temps un fonds d’urgence. Ce fonds couvrira les frais reliés à toute urgence dentaire que vous pourriez avoir.

5 astuces pour garder vos dents en santé

Bien qu’un suivi régulier chez le dentiste soit essentiel pour avoir des dents en santé, avoir une bonne hygiène buccale est primordial. Quelles sont quelques mesures que vous pouvez prendre pour entretenir vos dents au quotidien ?

  • Brosser vos dents. Le brossage de dents est la tactique numéro un pour prévenir le tartre et la carie et avoir des dents en santé. Brossez vos dents de 2 à 3 minutes, après chaque repas. Utilisez une brosse souple et un dentifrice au fluor. Le fluor fortifie l’émail, ce qui aide à prévenir les caries. Brossez chaque surface des dents : intérieur, extérieur, au-dessus et au-dessous.
     
  • Utiliser du fil dentaire. Après chaque brossage, utilisez le fil dentaire pour nettoyer les endroits que la brosse ne peut atteindre. Passez le fil entre chaque dent, particulièrement là où elles sont plus serrées. Demandez conseil à votre pharmacien pour trouver un type de fil dentaire adapté à votre dentition et à vos gencives.
     
  • Avoir une alimentation équilibrée. Le sucre est nocif pour les dents. Dans la mesure du possible, évitez d’en manger, et ayez l’habitude de brosser vos dents chaque fois que vous en consommez. Privilégiez l’eau aux boissons sucrées.
     
  • Arrêter de fumer. Le tabac fragilise l’émail des dents, ce qui fait que vos dents sont plus propices au tartre et aux caries. Le tabac fait aussi jaunir les dents et provoque des taches noires. En arrêtant de fumer, ou en ne fumant tout simplement pas, vous vous évitez bien des soucis.
     
  • Utiliser un protège-dents. Faites-vous des sports considérés comme extrêmes, ou des sports où il y a un risque de blessure pour vos dents ? Portez un protège-dents. Même si la plupart du temps il sera inutile, vous serez heureux de l’avoir la fois où vous en aurez besoin.

Souriez à pleines dents !

Une bonne hygiène buccale et un suivi régulier chez le dentiste vous aideront à avoir de belles dents en santé.

Votre budget bien planifié vous permettra de payer vos examens chez le dentiste sans vous endetter, et votre fonds d’urgence vous aidera avec toutes dépenses non planifiées reliées aux soins de vos dents. D’ici là, il y a toujours vos assurances, les programmes de financement ou les prêts qui peuvent vous donner un coup de main.

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses… souriez à pleines dents !

Partager cet article