Comment parler d’argent à ses enfants20 décembre 2016

Comment parler d’argent à ses enfants

Faut-il éviter de parler d’argent à ses enfants? Nombreux d’entre nous voulons les préserver de ce sujet le plus longtemps possible. Sans doute parce que parler d’argent peut être à la source de désagréments, de stress ou de querelles. Si le sujet est délicat à aborder, tôt ou tard, il faut le faire. Afin de bien les préparer pour affronter la vie, il est donc important de bien leur expliquer à quoi doit servir l’argent et comment s’en servir avec discernement.

Gérer le côté émotif relié à l’argent

Les émotions peuvent vite se trouver à fleur de peau lorsque l’on parle d’argent. C’est tout à fait normal. Mais faut-il se rappeler que les enfants ne vivent pas la même réalité quotidienne que les adultes, et surtout qu’ils ne gèrent pas leurs émotions de la même façon que les adultes? C’est pourquoi il vaut mieux d’agir en donnant l’exemple.

L’une des choses les plus importantes à retenir avant même de commencer la discussion sur l’argent est de ne pas stresser inutilement les enfants ou leur transmettre des angoisses ou des frustrations qu’ils ne pourraient pas comprendre. Le but ici est de leur expliquer ce qu’est l’argent et de leur permettre d’apprendre à s’en servir. Il ne faut donc pas les décourager, ni tenter de leur faire peur, mais simplement les prendre à leur niveau.

Par où commencer?

Si vous avez de jeunes enfants, leur inculquer le « concept de l’argent » sera la première étape à franchir. Si votre fille a beaucoup de pièces de 5 ¢ et 10 ¢, elle doit comprendre qu’elle n’est pas plus riche que sa sœur ou son frère qui a des pièces de 1 ou 2 $. Faire des simulations de situations de la vie de tous les jours, au niveau de la compréhension des enfants, peut aussi aider. Jouer à l’épicerie avec ses enfants est un moyen efficace pour leur faire comprendre les bases. En introduisant la valeur des choses sous forme de jeu, et en donnant un rôle à jouer aux enfants, ils se verront plus réceptifs à vos enseignements et à vos conseils et pourront ainsi commencer à apprendre plus vite.

Si vous avez des enfants plus âgés ou des adolescents, la situation pourra se rapprocher davantage de ce que vivent les adultes. Ainsi, si votre adolescente veut s’acheter un ordinateur ou un jeu vidéo, vous pourrez négocier avec elle en lui proposant un contrat, soit en heures de travail, soit en tâches à accomplir. Soyez vigilant. Pensez à la valeur de ce que votre fille veut obtenir et à ce que cela peut représenter en heures de travail. La récompense obtenue après de longues heures travaillées est une bonne façon d’enseigner la valeur des choses, et surtout l’importance de travailler pour obtenir ce que l’on désire réellement.

Soyez patients

Les enfants n’ont pas les mêmes préoccupations que les adultes. Si l’épargne et la notion de responsabilité impliquent des conséquences plus graves chez les adultes, il faut aussi se montrer conséquent avec les enfants. Ainsi, si les enfants ne respectent pas le budget qu’ils se sont fixé, ou s’ils ne se montrent pas responsables, il ne faut pas voler à leur secours automatiquement et leur donner tout l’argent qui leur manque.

Il faudra donc faire preuve de patience à leur égard (s’ils se laissent emporter et dépensent tout leur argent sur des jeux vidéo, par exemple), mais aussi ne pas être trop dur. Si manquer de rigueur et de discipline face aux écarts de comportement est mauvais, gronder un enfant de 10 ans pour avoir acheté des bonbons avec son argent de poche au lieu de l’avoir mis de côté en attendant d’avoir l’âge pour cotiser à ses REER n’est probablement pas mieux.

Partager cet article