Comment mieux soutenir financièrement ses enfants30 mars 2017

Comment mieux soutenir financièrement ses enfants

Avoir des enfants est une véritable richesse. On aime pouvoir leur faire sentir qu’ils peuvent compter sur nous, que ce soit pour emprunter de l’argent ou pour leur rendre service. On aimerait parfois pouvoir mieux les aider ou les soutenir dans leurs projets de vie. Cela peut parfois mettre en péril nos plans d’avenir et nos objectifs d’épargne-retraite. Comment alors leur venir en aide sans sacrifier notre stabilité financière? Voici quelques outils qui pourront vous aider à mieux aider vos enfants à affronter les premières étapes de leur vie d’adulte.

Réduire votre impôt grâce aux frais de scolarité de vos enfants, vraiment?

Si votre enfant est présentement inscrit à des cours postsecondaires, il vous serait possible d’avoir accès à un crédit d’impôt pour frais de scolarité. Il s’agit d’un crédit d’impôt non remboursable qui vous permet de réduire le montant d’impôt que vous aurez à payer. Bien que ce crédit d’impôt soit non remboursable (donc, il ne peut pas faire partie de votre remboursement d’impôt), il peut réduire votre impôt à zéro.

Il s’agit d’une option intéressante, car ce crédit d’impôt peut être transféré à une autre personne faisant partie du même ménage. Ainsi, il est fortement recommandé que votre enfant transfère le crédit d’impôt à vous ou à quelqu’un ayant un revenu suffisant et qui pourra en tirer avantage.

De la générosité qui peut parfois se retourner contre nous

Il n’est pas toujours facile de devoir dire non à nos enfants, surtout lorsque ceux-ci sont rendus à l’âge adulte. Mais une indulgence excessive peut non seulement leur nuire en les outillant mal pour affronter la vie, mais peut également vous nuire en faisant des trous dans votre budget.

Par exemple, il peut coûter jusqu’à 75 $ par semaine pour nourrir un adulte à la maison. Rappelez-vous donc que cet argent pourra influencer le budget au quotidien, mais aussi nuire à votre épargne-retraite et à la réalisation de vos projets éventuels.

Il n’est pas question ici d’être avare, mais d’aider ses enfants à voler de leurs propres ailes.

Un phénomène répandu

Il n’est pas rare de voir des enfants avoir recours à l’aide de leurs parents, même une fois rendus à l’âge adulte. Toutefois, ce phénomène a pris une ampleur insoupçonnée depuis les dernières années. Avec l’accroissement de l’endettement, les dettes d’études, les instabilités du marché de l’emploi, de plus en plus d’enfants comptent sur leurs parents pour les héberger ou même pour les dépanner financièrement.

Le plus important, peu importe la gravité de la situation, est de conserver des limites claires avec vos enfants. Si leurs besoins ont changé au fil des ans, il demeure que vous êtes non seulement les parents, mais aussi le chef (ou la chef) de la maison. Bref, même si cela peut vous sembler difficile ou que vous avez peur d’être trop strict avec vos enfants, restez fidèle à vos principes.

Partager cet article