Comment garder votre endettement à un niveau raisonnable?3 novembre 2015

Comment garder votre endettement à un niveau raisonnable?

Comment savoir si votre niveau d’endettement est trop ou suffisamment élevé? Les dettes peuvent parfois devenir un fardeau et beaucoup ont tendance à s’en rendre compte lorsqu’il est trop tard. Alors voici quelques indicateurs qui pourront vous aider à évaluer votre statut.

Calculer votre niveau d’endettement

Lorsque vous voulez emprunter de l’argent à la banque, il est important de connaître votre niveau d’endettement. Celui-ci dépend de plusieurs facteurs, entre autres de votre emploi, de la catégorie d’emploi (temps plein, temps partiel, à votre compte, etc.), de vos possessions, des perspectives reliées à votre emploi et de vos habitudes de vie.

Les spécialistes de la finance ont souvent l’habitude de faire une distinction entre la dette à la consommation (argent dû sur un prêt automobile ou une dette de carte de crédit) et la dette totale (dette hypothécaire plus la dette à la consommation).

Pour votre sécurité financière, la plupart des financiers recommandent que les paiements de remboursement de la dette à la consommation soient de 15 à 20 % de votre revenu mensuel brut (avant impôt), et que ceux de la dette totale ne dépassent pas de 25 à 40 % de votre revenu mensuel brut (avant impôt).

Que se passe-t-il quand le taux d’endettement devient trop élevé?

En général, un taux d’endettement se situant autour de 33 % est considéré comme étant excellent et possible à gérer, dans les limites du raisonnable. Toutefois, lorsque celui-ci dépasse les 40 %, votre cas devient « à risque », c’est-à-dire que la plupart des institutions financières refuseront de vous prêter de l’argent, car vous risquez de ne pas être en mesure de remplir vos obligations de paiements. Ceci étant dit, votre situation peut varier en fonction de votre revenu, du nombre de personnes que vous avez à charge, de vos actifs, de vos passifs et de ce que certains appellent les « bonnes » et les « mauvaises » dettes (ce que nous expliquerons dans un prochain billet de blogue). Ainsi, lorsque l’on parle de candidats dits « à risque », en fait, il faut relativiser un peu.

La situation au Québec

Le taux moyen de la dette à la consommation est de 44 %, tandis qu’au Québec il est de 38 %. On peut donc se réjouir que les Québécois soient moins endettés que les Canadiens, et ce, même avec un revenu net après impôt de 10 % inférieur à la moyenne canadienne. Toutefois, la dette totale moyenne pour les foyers canadiens se situe autour de 144 % (141 % au Québec). La moyenne américaine, quant à elle, dépasse largement les 150 %.

Bien sûr, avec la crise économique de 2009 et la récession des dernières années, l’endettement des foyers a considérablement augmenté et c’est tout à fait normal. Néanmoins, pour ne pas vous créer une situation financièrement intenable, il est important de vous débarrasser le plus rapidement possible de vos dettes superflues (le « luxe »). Une bonne façon d’y parvenir est de réduire vos dépenses inutiles et de ne pas vous endetter plus rapidement que l’augmentation de votre revenu net.

N’oubliez jamais qu’il faut toujours finir par rembourser ses dettes!

Partager cet article