Comment bien s’alimenter avec un petit budget22 février 2017

Comment bien s’alimenter avec un petit budget

Vous avez sans doute remarqué que le prix des aliments a substantiellement augmenté depuis l’année dernière. Ce n’est pas qu’une simple impression. En effet, entre 2014 et 2015, le prix des légumes a augmenté de 10,1 %, les fruits et les noix de 9,1 % et la viande de 5 % (sans parler de la hausse de l’année précédente de 12,4 %). Toutefois, il est encore possible de bien manger et de pallier les hausses de prix sans avoir à prendre une hypothèque simplement pour payer l’épicerie. Voici comment.

Prendre le temps de planifier ses menus avant d’acheter

Une bonne façon de compenser aux limites d’un budget plus modeste pour s’alimenter est en planifiant ses repas pour la semaine. Observez d’abord combien d’argent vous dépensez en épicerie actuellement, puis notez les endroits où vous pourriez faire des économies. Par exemple, la viande normale peut sembler moins chère que la viande bio. Toutefois, la viande bio se conserve plus longtemps que la viande ordinaire, car elle contient moins d’eau. Cela permet donc de vous en servir pendant plus longtemps et de moins dépenser.

Planifier les menus permet aussi de créer une variété dans notre alimentation. Préparez ces menus selon les rabais et les spéciaux en circulaires pourront vous permettre de profiter de la variété tout en économisant. Portez également une attention particulière aux coupons et servez-vous-en autant que possible.

Rester simple ne veut pas dire renoncer au raffinement

Noter ce dont nous avons besoin avant de faire un trajet à l’épicerie permet de s’en tenir à l’essentiel et de ne pas acheter les choses dont nous n’avons pas besoin. Cela permet d’économiser jusqu’à 20, même 30 % sur un seul panier d’épicerie.

Faites également l’inventaire de vos denrées à la maison pour ne pas vous retrouver avec un excès d’aliments que vous ne mangerez pas avant leur date de péremption.

Apprendre à faire la cuisine soi-même

Acheter les aliments déjà transformés ou des repas surgelés permet de faire gagner du temps lorsque l’on a un emploi du temps très chargé. Cependant, cette méthode est beaucoup plus coûteuse et peut également avoir un effet négatif sur la santé au long terme. La plupart des aliments déjà transformés contiennent des sucres ajoutés qui peuvent faire prendre du poids, ou qui peuvent être inutilement chers (par exemple, des paquets de 2 pommes de terre au four vendues déjà emballées dans du papier d’aluminium, à 4 $ le paquet).

Apprendre à faire la cuisine n’est donc pas seulement pratique, mais plus économique. En apprenant à cuisiner vos plats préférés, vous pourrez mieux comprendre certains principes de base (sur la cuisson de la viande, sur le comportement de la farine avec des œufs ou de l’eau, etc.) qui reviennent dans de nombreuses recettes. C’est aussi une excellente façon de stimuler sa créativité en essayant de nouvelles recettes ou de nouveaux aliments.

Faire la cuisine peut également être une excellente occasion de socialiser. Pensez-y bien!

Partager cet article