Aide au revenu pour les étudiants15 juin 2015

Aide au revenu pour les étudiants

Pas toujours facile d’être étudiant, n’est-ce pas ?  Étudier à temps plein tout en travaillant à temps partiel peut être exigeant, autant sur le plan personnel que sur le plan financier. Heureusement, il existe différents programmes gouvernementaux et autres destinés à aider les étudiants à alléger leur fardeau financier. En voici quelques-uns dont vous pourriez bénéficier si vous êtes aux études.

Le crédit d’impôt pour les frais de scolarité

Grâce au crédit d’impôt non remboursable pour les frais de scolarité et d’examen accordé par le gouvernement du Québec, vous pouvez déduire de votre revenu une multitude de frais en lien avec vos études.

Parmi ceux-ci, nous retrouvons les frais d’admission à un programme, les frais d’examen, le coût du matériel scolaire (équipement, livres, etc.), les frais reliés à la délivrance d’un diplôme, de même que plusieurs autres dépenses pratiques.

Ce crédit est particulièrement intéressant pour les universitaires, qui doivent souvent débourser des sommes faramineuses pour avoir accès à la scolarité qu’ils désirent.

Pour sa part, le gouvernement fédéral accorde aussi des crédits d’impôt non remboursables aux étudiants pour diverses dépenses reliées à leurs études, telles que le transport en commun, les frais de déménagement, les intérêts payés sur les prêts étudiants et les frais de scolarité.

Les prêts et bourses

Aller au cégep et à l’université, ça coûte cher. C’est pourquoi le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche met sur pied différents programmes de prêts et bourses pour aider et encourager les élèves à poursuivre leurs études à temps plein dans un programme reconnu par le ministère. Il suffit de se rendre sur le site du ministère et de remplir un formulaire pour effectuer une demande.

Ce qui est intéressant avec ces programmes, c’est que pendant vos études, les intérêts que vous contractez sur vos prêts sont entièrement remboursés par le gouvernement. Par la suite, divers échéanciers de remboursement vous sont proposés. L’inconvénient est que vous pouvez vous retrouver avec une facture salée si vous ne remboursez pas votre prêt dans les temps en raison des taux d’intérêt qui s’accumulent une fois vos études terminées.

Les cartes de crédit pour étudiants

Cela peut toujours être pratique d’avoir une carte de crédit pour nous dépanner en cas de besoin. Plusieurs compagnies proposent des forfaits spéciaux pour les étudiants.

Étant donné que le montant du crédit alloué est assujetti à un faible taux d’intérêt, cela peut être une bonne occasion pour un étudiant de se construire un bon dossier de crédit en démontrant sa capacité de rembourser un prêt.

Attention aux pièges

Veillez toutefois à ne pas abuser de votre carte de crédit et à vous en servir intelligemment, car si les taux d’intérêt sont modérés pour les étudiants, il n’en demeure pas moins qu’il est facile et tentant de s’endetter en ayant une carte de crédit en sa possession.

En effet, la carte de crédit peut rapidement devenir un piège si on ne l’utilise pas avec parcimonie. La facilité d’accès au financement peut nous amener à devenir un excellent client des compagnies de cartes de crédit avant le temps si on n’est pas en mesure de rembourser l’argent qu’on emprunte dans les délais permis.

Partager cet article